L’heure d’or.

crédit photo Artshapedphotography

Je partage certains travaux de fin de formation doula lorsqu’ils nous permettent d’explorer un angle particulier de sujets autour de la mise au monde, un regard particulier. J’en lis beaucoup de très intéressants et je suis touchée par L’implication et les recherches des futures doulas. Celui de Nadège nous offre un voyage dans l’heure qui suit la mise au monde. Il est en intégralité dans ce lien – Merci de contacter l’auteure avant de partager son travail.

«…L’heure qui suit la naissance porte des enjeux très forts, et en ce sens, elle mérite un environnement, une pratique de soin et de soutien qui respecte les besoins physiologiques et émotionnels de la dyade et le caractère unique et sacré …»

« …..Avoir conscience que ce temps particulier qui suit la naissance est un moment sensible, exceptionnel, riche de sens, et d’enjeux bien au-delà de la simple période de “surveillance médicale“ comme elle est encore bien souvent considérée, on comprend à quel point ce temps précieux pour la mère, le père et le nouveau-né doit être protégé.

On comprend aussi l’importance de redonner à ce temps la valeur, le respect et l’intimité qu’il mérite, d’adapter les pratiques, les attitudes, pour replacer les parents et le nouveau-né au centre de cette période qui leur appartient et où leur dimension instinctive peut librement s’exprimer si on leur laisse le temps et l’espace nécessaires.»

Bonne lecture !

Leave a comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)