Pourquoi accoucher sans aide médicale en 2020?

Le mémoire de fin de formation doula de Chloé Pradon Verrier est une réflexion importante qui ne propose pas le refus de l’aide médicale mais plutôt de réfléchir aux conséquences des interventions non nécessaires. Ce sujet me touche car il a été le moteur de mon implication auprès des couples et des professionnels depuis presque 2 décennies.

EXTRAIT: « ACTES ET MÉDICATIONS COURANTES AUTOUR DE LA NAISSANCE =

…Pourquoi commencer en listant les actes médicaux courants? Pour faire peur? Pour culpabiliser? Sûrement pas!​ ​Les femmes ne sont pas des petits enfants à qui il faut maquiller la vérité. Péridurale, injection d’ocytocine de synthèse ou stripping, ce sont des actions médicales qui sont, quitte à me répéter, des bénédictions lorsqu’il y a un problème. Néanmoins, elles restent invasives et leurs conséquences doivent être considérées dans la préparation à la naissance.

Permettre aux femmes de mieux comprendre le système médical et son jargon pour qu’elles puissent faire des choix éclairés est l’unique ambition de ce chapitre…»

Cliquez ici pour lire le document intégral

Pour communiquer avec Chloé et continuer de la lire sur son blogue les nativites.com

Comme le dit Chloé, il y a tant à dire sur la méconnaissance du corps féminin et notre difficulté à se connecter à lui.

Il y a tant besoin de parler, d’écrire encore et encore sur les femmes, les bébés, le féminin et les hommes et les femmes qui les accompagnent.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)