Qu’est-ce que l’accompagnement à la naissance ?

C’est une approche non médicale qui s’adresse aux futurs parents. L’accompagnement à la naissance consiste en un suivi personnalisé pendant toute la période entourant la naissance par une femme d’expérience (elle a souvent elle-même des enfants) qui a la connaissance du milieu médical et de la physiologie de l’accouchement en plus de beaucoup d’autres compétences (écoute empathique, connaissance du milieu, soutien en allaitement, notions de portage physiologique, compréhension et connaissances des besoins des nouveaux nés, etc.).

La grossesse et l’accouchement sont des processus naturels. La naissance d’un enfant est un moment très intense pour les parents et il est important qu’ils aient l’information et le soutien pour faire des choix éclairés afin de vivre consciemment ce moment dans la joie et non dans la peur. C’est pour tout cela que l’accompagnement à la naissance a toute sa place dans notre société.

Profil type d’une accompagnante à la naissance ?

Toute personne qui se sent concernée par la naissance et la maternité, la parentalité a un rôle à jouer dans l’accompagnement à la naissance. De plus, les professionnels de la santé et tous ceux qui offrent des soins, des suivis aux femmes enceintes ont intérêt à suivre une telle formation ; en effet, l’accouchement, entre autres, est une période trop souvent réduite à des interventions et une gestion de risques.

Professionnelles de la santé et médecines douces : notre formation offre un complément pour enrichir leur pratique auprès des parents et comprendre les processus physiologiques et psychologiques en marche pendant cette période si particulière que sont la grossesse et la naissance.

De plus, cette formation permet aux professionnels d’adapter leur suivi par une meilleure connaissance de la réalité du milieu hospitalier. Ils sont ainsi mieux informés et outillés pour favoriser une expérience satisfaisante pour les couples en pré, per et post natal.

Jeunes mamans, mères et grand-mères : pour ces femmes qui ont accouché ou qui ont un désir d’enfant et aimeraient s’impliquer auprès des femmes et des couples qui attendent un enfant, l’accompagnement à la naissance est un bel espace d’épanouissement. Cela peut intéresser les mères et les grands-mères qui sont à la maison, car, disponibles, elles peuvent offrir leur expérience et leurs connaissances mises à jour. Le jour de l’accouchement, elles sont une présence rassurante, qu’elles soient sur place à l’hôpital ou joignables par téléphone. Elles peuvent également offrir un répit aux pères pendant l’accouchement en les relayant au besoin. Que dire ensuite du postnatal ! Une écoute empathique, des conseils avisés, une expérience à partager et des connaissances à transmettre, tout ceci dans un cadre où respect, confiance et complicité règnent.

Pourquoi être accompagné(e) ?

La présence d’une accompagnante (ou doula) permet au couple de se préparer plus sereinement, de prendre le temps de comprendre les processus du corps, les protocoles médicaux et d’être informé plus globalement sur leurs choix. Nous croyons en l’importance de favoriser la physiologie de l’accouchement et de permettre aux femmes de retrouver la confiance en leur capacité d’accoucher et d’accueillir leur enfant. Soutenir le post partum est une étape également si importante et peu valorisée actuellement.

L’accompagnante est une source d’information sur toutes les possibilités qui s’offrent aux parents afin qu’ils prennent leurs décisions librement et sereinement.

Elle apprend à connaître le couple en prénatal, entre eux se développe une relation de confiance. La doula est un pont entre le milieu hospitalier et l’intime, l’histoire, les valeurs et les désirs des parents, des familles.

Parce que la doula est la seule personne qui sera avec eux tout au long de la grossesse, le jour de l’accouchement et en postnatal, c’est en cette personne-là que les parents auront une grande confiance : parce qu’elle les connaît, ce lien de confiance développé pendant la grossesse est très important le jour de l’accouchement. Même si la doula n’a pas forcément accès à la salle d’accouchement, sa présence et le fait qu’elle soit disponible pour les parents favorise le sentiment de sécurité, primordial pour faciliter l’accouchement.

Se faire accompagner c’est aussi, pour les femmes enceintes, une façon de vivre une expérience plus sereine. Cela leur permet de se réapproprier leur maternité et de pacifier un premier accouchement ou un post partum difficile.

Se faire accompagner, pour le futur papa, c’est pouvoir vivre ce passage qu’est l’arrivée de son enfant, sans avoir à porter de multiples casquettes… les pères aussi ont des émotions à vivre !

La formation et son contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *