Je repars des 3 jours ( Atelier 1) réassurée sur ma posture actuelle, qui en est renforcée. Un peu plus de confiance dans ce que je fais, dans la justesse de mes propos. Il reste encore bien de chemin à parcourir pour être une doula «presque-parfaite»  mais il est certain que ces 3 jours m’ont permis de rester sur ce chemin. La prise en compte des doutes, des hésitations est importante aussi. Accepter ses sentiments et ses propres émotions comme on les accepte de nos clientes. C’est primordial. Céline