Devenir doula

Guérir son expérience pour mieux accompagner.

Voici le travail de fin de formation doula de Tiffanie , tiffadoula, également créatrice du doulazine. Sa réflexion et son cheminement partagés sauront certainement inspirer des doulas et des parents à mieux comprendre la démarche de l’accompagnement.

«Il est important de comprendre que nous portons tous une histoire et dans nos histoires des blessures. Des blessures plus ou moins grandes, selon les vécus, selon les ressentis, selon chacun.

Quand nous choisissons d’accompagner, peu importe le type d’accompagnement, nous décidons d’être un soutien, un appui pour les personnes accompagnés. Nous ne pouvons donc pas nous retrouver dans une position de jugement, de non neutralité, de déséquilibre, ni prendre leur place.

Mais cela n’est pas toujours évident et c’est pourquoi, guérir son expérience peut devenir nécessaire pour mieux accompagner. Accompagner dans l’amour de l’autre sans y mêler sa propre histoire.

En devenant accompagnant·e à la naissance, nous décidons d’accompagner la vie. Et ce n’est pas seulement deux parents que nous allons accompagner, mais aussi un enfant (ou plus en cas de gémellité). Cette expérience terrestre qu’une nouvelle âme s’apprête à venir vivre. »

Voici le lien vers son travail sur son site.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)