Voici le mémoire de Noémie Le Duedal qui vous propose au coeur de la dimension initiatique de l’accouchement: «J’ai toujours été fascinée par cette capacité de porter et de donner la vie. J’y ai toujours vu cette magie, ce côté divin de la maternité. Puis je suis devenue mère. Il y a quelque chose de très particulier à devenir mère. On sent ce processus de transformation qui s’enclenche. Certes le corps change mais pas seulement. Lors de ma grossesse j’ai ressenti vraiment cette connexion. Seulement une grossesse te ramène inconsidérablement dans la matière, dans l’instant. Il y a ce paradoxe si complémentaire, cette connexion au tout, voir au spirituel et cet ancrage dans la matière, dans la terre-mère.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *